Nous contacter
ACTUALITES

actualité de l'A88


communiqué de presse d’Alicorne du 9 février 2015

Prévention des contre-sens sur autoroute : les initiatives d’Alicorne, la société concessionnaire de l’A88.

  • Accord avec les auto-écoles pour un meilleur apprentissage de la conduite sur autoroute ;
  • Partenariat avec les acteurs de la prévention et de la sécurité routière ;
  • Renforcement de la signalisation au péage et sur les bretelles d’accès.

A l'occasion de la signature officielle de la convention entre Alicorne et les auto-écoles d’Argentan et d’Ecouché, Jean-Yves Goavec, directeur général d'Alicorne et Jean-Noel Marteau, directeur d'exploitation, ont présenté à la presse le lundi 9 février 2015 à la sous-préfecture d’Argentan, les initiatives prises par Alicorne pour faire face aux contresens sur autoroute.

Ils ont précisé que les conduites à contresens sur autoroute sont aujourd’hui une préoccupation pour l’ensemble des sociétés autoroutières françaises et que, si les accidents consécutifs à des contresens sont rares, ils peuvent avoir des conséquences dramatiques.
C’est la raison pour laquelle Alicorne, concessionnaire de l’autoroute A88, a décidé d’engager un ensemble d’actions pour prévenir les contresens sur son réseau.

Alicorne a renforcé la signalisation sur les bretelles d’entrée et de sortie de l’autoroute, où les contresens prennent leur origine dans environ 50 % des cas sur le réseau autoroutier français. Elle a également déployé une signalétique additionnelle pour prévenir les demi-tours sur les voies d’accès et sur la zone de péage.

Alicorne a, par ailleurs, engagé en partenariat avec l’ensemble des acteurs de la prévention et de la sécurité routière un ensemble d’actions pour la formation et la sensibilisation des conducteurs, notamment des jeunes et des personnes âgées :

  • Partenariat avec les auto-écoles pour faciliter l’apprentissage de l’autoroute aux nouveaux conducteurs ;
  • Appui à la Prévention Routière et à la mairie d’Argentan pour développer l’information des séniors;
  • Diffusion de recommandations adaptées (mise à jour du GPS, connaissance de la signalisation) ;
  • Information sur la gravité des sanctions encourues…

Télécharger la version pdf


communiqué de presse d’Alicorne

 

Contre-sens sur autoroute : Alicorne, la société concessionnaire de l’autoroute A88 en Normandie, lance un appel à la vigilance des automobilistes.

 

Jeudi 29 mai dernier vers 15h 30, un automobiliste, qui avait oublié sa carte de crédit à son domicile, a fait demi-tour juste avant la barrière de péage de Nécy Ouest sur l’autoroute A88. Il a ensuite emprunté l’autoroute à contre sens jusqu’à la première sortie (Falaise Sud) puis repris le bon sens de circulation pour récupérer son portefeuille avant de reprendre l’A88 vers Falaise et Argentan.

 

Alertés dès le demi-tour du conducteur, les responsables d’Alicorne, la société concessionnaire de l’autoroute normande A88 (Sées-Falaise), ont immédiatement informé par la radio de l’autoroute les autres conducteurs et mobilisé les services de gendarmerie. L’automobiliste impliqué a été arrêté et verbalisé et son permis de conduire sera affecté d’un retrait de 4 points.

 

Mais, face aux conséquences dramatiques qu’auraient pu avoir cet incident et d’autres comportements inconscients du même ordre survenus dans le passé, Alicorne a décidé de lancer un appel à tous les automobilistes de la région pour les alerter sur la dangerosité d’un contresens sur l’autoroute. Dans le cadre de cette action de sensibilisation, Alicorne vient de mettre en ligne sur le site web de l’A88 une animation sur les risques du contre sens sur autoroute.

 

 

Alicorne a décidé par ailleurs, de proposer à l’ensemble des acteurs concernés par la sécurité routière dans l’Orne et le Calvados de se mobiliser ensemble pour sensibiliser les usagers de la route sur les risques de contre-sens sur autoroute.

Contact presse : Christelle Bourdoiseau contact@a88-alicorne.fr


Une opération Portes Ouvertes réussie !


Plus de 400 personnes ont participé samedi 25 juin à l'opération Portes Ouvertes sur l'A 88. Après les élèves du lycée professionnel d'Alençon et des collèges d'Argentan vendredi, la journée du samedi était ouverte à tous et les démonstrations ont fait le plein !














La mobilisation hivernale d'Alicorne

Alicorne, la société concessionnaire de l'A88, a préparé ses équipes et mobilisé des moyens spécifiques pour faire face aux conditions hivernales.


Explication de Richard Lengrand, responsable de l'exploitation de l'A88

« Notre démarche repose sur l’anticipation du risque climatique. Cela passe par :

Les prévisions météo :
- Nous avons souscrit un contrat de prévision météo avec Météo France. Ce contrat nous donne accès à des prévisions météo à 4 jours avec une précision de 3 heures en n’importe quel point du réseau. Les images radar de ce site nous donnent précisément les zones où des précipitations sont en cours.
- Nous disposons de 2 stations météo sur l’A88. Ces stations situées dans les zones les plus froides nous donnent en temps réel la température de l’air, le point de rosée, la température de chaussée en surface et en profondeur.
- La combinaison de ces 2 sources d’information nous permet d’anticiper un risque climatique et de nous y préparer.

Le matériel : tout le matériel lié à la viabilité hivernale a été révisé au cours de l’été afin de minimiser le risque de panne. Cela comprend les camions, les lames, saleuses, chargeur à sel. Un mécanicien a été également formé sur le matériel pour remettre au plus vite en service un équipement en panne.

Le sel : nous avons stocké 4000 t de sel, et nous réapprovisionnons le stock en fonction des consommations.

Les hommes : le personnel d’encadrement, les agents viabilité et les opérateurs ont suivi une formation spécifique sur la viabilité hivernale. Cela comprend des formations sur le matériel, les risques météo, la conduite d’engin, la sécurité... Nous avons mis en place des procédures d'alerte : les opérateurs qui gèrent le Poste Central d'exploitation où convergent toutes les informations relatives à l’autoroute, peuvent déclencher, au vu de ces informations, un plan d'urgence dans lequel sont potentiellement impliqués les pompiers, les gendarmes, l’exploitant, les dépanneurs, les préfectures, les conseils généraux … »